Acétaminophène

Article acetaminophen vicks active ingredients vicks
partager

Acétaminophène

vicks-logo

Qu’est-ce que l’acétaminophène? L’acétaminophène, ou son abréviation APAP, est appelée paracétamol dans d’autres pays. C’est un analgésique efficace qui aide des millions de consommateurs. Environ 600 produits contiennent de l’acétaminophène, dont les produits contre la toux et le rhume et des produits combinés qui soulagent la douleur et qui favorisent le sommeil. C’est également un ingrédient dans de nombreux médicaments sous ordonnance qui soulagent la douleur.  Quel est le lien entre l’acétaminophène et le foie?  Votre foie décompose et retire de nombreux produits chimiques ou médicaments qui entrent dans votre organisme. Trop d’acétaminophène peut surcharger la capacité du foie de métaboliser le médicament de façon sécuritaire et d’éliminer les sous-produits. Dans certains cas, surtout lorsqu’une quantité excédentaire d’acétaminophène à celle qui est recommandée sur l’étiquette est ingérée ou en buvant 3 boissons alcoolisées ou plus par jour, un sous-produit toxique s’accumule dans le foie et peut causer des dommages importants.

Quels sont les symptômes des lésions hépatiques?  L’acétaminophène peut causer des blessures au foie grâce à la production d’un métabolite toxique. Le corps élimine l’acétaminophène en le transformant en substances (des métabolites) que l’organisme peut facilement évacuer dans les selles ou l’urine. Dans certains cas, surtout lorsqu’une quantité excédentaire d’acétaminophène à celle qui est recommandée sur l’étiquette est ingérée ou en buvant 3 boissons alcoolisées ou plus par jour, un sous-produit toxique s’accumule dans le foie et peut causer des dommages importants. Ce métabolite nocif peut considérablement endommager le foie.

Au nombre des signes de toxicité hépatique aigue pouvant être causés par une surdose d’acétaminophène, figurent les suivants :

  • Nausée et vomissements, parfois dans les 12 à 24 premières heures après l’ingestion

  • Douleurs abdominales

  • Peau et yeux anormalement jaunes, urine foncée, selles pâles et perte d’appétit

  • Insuffisance rénale

  • Pancréatite

  • transpiration et fatigue inhabituelle

Les signes peuvent ressembler aux symptômes de la grippe et passer inaperçus pendant plusieurs jours si vous croyez qu’ils sont liés à un rhume ou une grippe que vous avez déjà. De plus, il pourrait y avoir une brève période de 12 à 24 heures où aucun symptôme ne se manifeste, suivie de vomissements, de douleurs abdominales et d’autres symptômes d’insuffisance hépatique. Pour éviter les surdoses accidentelles, il est très important de ne pas prendre plus que la dose recommandée sur l’étiquette. Également, il ne faut pas prendre l’acétaminophène plus longtemps que la recommandation ou prendre simultanément plus d’un produit médicamenteux qui contient de l’acétaminophène. Les consommateurs doivent savoir que prendre plus que la dose recommandée n’offre pas plus de soulagement. Si vous pensez avoir trop pris d’acétaminophène, soit parce que vous avez trop pris d’un produit en particulier, soit parce que vous avez pris plus d’un produit qui en contient, contactez un centre antipoison ou un médecin immédiatement. Des soins médicaux immédiats sont essentiels même en l’absence de symptômes. De graves maladies hépatiques peuvent mener à de la confusion mentale, au coma et au décès. Je ne me sens pas mieux... puis-je prendre plus que la dose recommandée?  Pour éviter les surdoses accidentelles, il est très important de ne pas prendre plus que la dose recommandée sur l’étiquette de tout médicament en vente libre. Également, il ne faut pas prendre l’acétaminophène plus longtemps que la recommandation ou prendre simultanément plus d’un produit médicamenteux qui contient de l’acétaminophène. Prendre plus que la dose recommandée ne vous soulagera pas plus ou plus rapidement.  Puis-je en donner à mes enfants?  Les parents devraient être prudents au moment de donner de l’acétaminophène aux enfants. Vous devriez lire et suivre les directives sur l’étiquette chaque fois que vous utilisez un médicament. Si vous avez des questions, consultez un professionnel de la santé. Pour en savoir davantage, consultez la section sur l’innocuité des médicaments en vente libre.